FAQ

L’année 2017 marquera le centenaire des apparitions de Notre Dame à Fatima.

Nous voulons préparer ce centenaire en faisant connaître l’histoire de Fatima, pour y découvrir ou redécouvrir le message profond de notre Mère du Ciel.

Il y a 100 ans, le Ciel s’est adressé aux hommes pour leur faire des demandes et des promesses. Les connaissons-nous ? Quelles réponses avons-nous apportées à ces demandes ? Pourquoi les promesses ne se sont-elles pas réalisées ? L’état du monde actuel n’est-il pas le résultat de notre profonde négligence à répondre aux demandes du Ciel ? Voire même de notre indifférence à l’égard de ses demandes ?

Et combien d’autres questions nous pourrions nous poser …

Mais il faut surtout des réponses. La réponse, c’est sœur Lucie elle-même qui nous l’a donnée en 1957 dans un entretien avec le père Fuentes :
"Je l'ai rencontrée dans son monastère, très triste, pâle, émaciée. Elle me dit : “Père, la Très sainte Vierge est bien triste, car personne ne fait cas de son Message, ni les bons, ni les mauvais. Les bons continuent leur chemin mais sans faire cas du Message. Les mauvais, ne voyant pas tomber sur eux le châtiment de Dieu, continuent leur vie de péché sans se soucier du Message. Croyez-moi, Père, Dieu va châtier le monde et ce sera d'une manière terrible. Le châtiment céleste est imminent."

C’est pourquoi, désirant faire connaître les volontés de la Vierge Marie, nous éditons un petit bulletin qui sera l’occasion de remettre le message de Fatima au centre de nos préoccupations et, espérons-le, l’occasion aussi de mieux mettre en pratique les demandes du Ciel.

Il y a beaucoup de grâces attachées à la célébration d’un Centenaire, ne négligeons pas cette opportunité en ces temps difficiles.

Nous avons fondé une association ce 22 août 2015. Le but principal de cette association est donc de faire connaître les demandes et les promesses de Notre Dame de Fatima. Son nom : « Enfants de Fatima » indique le chemin qui est proposé à tous : s’efforcer de devenir un « enfant de Fatima »  en répondant personnellement aux demandes faites par Notre Dame aux pastoureaux. Ils sont nos modèles en ce sens qu’ils réalisent dans leur vie ce que Notre Dame demande à tous les hommes. Leur vie est une réalisation du message de Fatima en « chair et en os » !

Pour répondre à cet objectif, l’association publiera un bulletin pour enfants et pour adultes tous les 15 jours. Elle publiera des livres et vendra des CD audio sur l’histoire de Fatima et la vie de Lucie, François et Jacinthe. Des images seront également éditées.

 

Oui, c’est vrai, mais 2016 n’est pas loin. Or, nous fêterons au printemps 2016 le centenaire des apparitions de l’Ange qui prépara les enfants aux grandes apparitions de 1917.

Si nous regardons l’histoire de Fatima dans son aspect chronologique, nous remarquons que le Ciel a voulu préparer l’âme des petits voyants à recevoir la visite de la Vierge Marie, en envoyant d’abord un ange comme ambassadeur, dès le printemps 1916. Il y a toute une pédagogie divine que nous voulons reproduire. C’est la raison pour laquelle nous commençons l’édition du bulletin pour le 29 novembre 2015.

Nous voulons mettre les enfants et les adultes à l’école de l’Ange du Portugal et de la Dame du chêne vert. Rien de nouveau dans les pratiques chrétiennes demandées. Ils ne font que rappeler ce que nous savons déjà mais que nous faisons si peu ou si mal. Ce bulletin est, selon nous, le moyen de donner aux enfants une habitude de prières et un esprit de sacrifice correspondant aux demandes pressantes de Notre Dame. La motivation de chacun reposera sur la grâce et sur le bon exemple des pastoureaux. Les enfants grandissent beaucoup par l’exemple et c’est un moyen pour eux de s’identifier aux trois petits voyants.

Ce bulletin se veut être un véritable itinéraire spirituel pour enfants et adultes.

Il n’oblige l’enfant à aucun engagement même s’il l’encourage à faire des efforts et des sacrifices personnels.

Un « enfant de Fatima » se caractérise par trois choses :

  • Adorateur : il adore Dieu. C’est la grande leçon que donne l’Ange du Portugal.
  • Réparateur : il répare pour les péchés qui offensent Dieu (les siens et ceux des autres pécheurs). C’est ce trait qui caractérise toute la vie de Jacinthe après les apparitions.
  • Consolateur : il console Jésus et Marie par ses prières (chapelet) et ses sacrifices (acceptation des croix du devoir d’état) de tous les outrages qu’Ils reçoivent de la part des pécheurs et aide ainsi à obtenir des grâces de conversion pour eux. Cela caractérise particulièrement François.

Eux aussi sont amenés à suivre l’exemple des trois enfants qui nous montrent un chemin si simple vers la sainteté. Ils auront donc eux aussi un bulletin. Pour eux, afin d’aller plus loin, un article analysera le message de Fatima afin d’en comprendre toute la profondeur.

Chaque quinzaine, nous leur proposerons un effort à mettre en pratique, main dans la main avec les petits voyants. De plus, ils recevront périodiquement un petit objet pour maintenir leur motivation (images, chapelet, photos,...)

D’abord par votre prière. Le progrès des âmes dépend en premier lieu des grâces que Dieu accorde par la prière. Alors prions que Dieu et Notre Dame bénissent ce projet et surtout ceux qui en bénéficieront. Une messe sera célébrée chaque premier samedi du mois pour tous ceux qui prieront pour nous et tous ceux qui s’inscriront.

Mais ce n’est pas tout ! Nous avons besoin de moyens financiers. L’inscription au bulletin, fixée à 10€ pour que toute âme de bonne volonté puisse en bénéficier, ne couvre qu’une petite partie des frais d’impression et d’envoi. Aussi, nous avons plus que besoin de finances pour survivre et nous développer. Notre association « Enfants de Fatima » peut recevoir des dons… Vous pouvez également nous aider en diffusant le bulletin d’inscription autour de vous et en faisant connaître notre site internet (presse, familles, connaissances). Les dons à l’association peuvent être faits via le site internet, ou par chèque à l’ordre de « Association Enfants de Fatima » et envoyés par courrier au 14 rue des Artistes, 31200 Toulouse.

Il est possible de parrainer les enfants de votre entourage, vos petits-enfants, vos filleuls.

Oui, nous préparons quatre CD sur la vie de chacun des voyants et sur l’histoire des apparitions. Ce centenaire est l’occasion pour nous de rééditer des livres sur la vie des pastoureaux,  dont la parution est prévue prochainement.

Des images et des affiches seront disponibles également sur la boutique de notre site.

D’autres projets verront le jour en fonction des moyens financiers de l’Association.

    Fatima, en redonnant aux hommes le sens de Dieu, leur redonne aussi le sens de la prière, du sacrifice, du péché, de l’éternité. C’est tout le catéchisme qui nous est rappelé.

    La grande demande de Fatima est de prier et de nous sacrifier sans cesse pour la conversion des pécheurs. L’essentiel du message peut se résumer dans cette phrase de Notre-Dame, le 19 août 1917, lors de la quatrième apparition : « Beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui se sacrifie et prie pour elles. » Depuis les révélations de l’Ange en 1916, jusqu’aux apparitions de Notre-Seigneur ou de Notre Dame à sœur Lucie jusqu’en 1943, toutes les communications célestes ont pour principal objet de nous demander de nous sacrifier et de prier pour la conversion des pécheurs. En retour, Notre Dame nous promet la paix dans le monde. Car, moins il y aura de pécheurs, plus les conditions pour avoir la paix seront réunies.

Trois demandes sont particulièrement faites par la Sainte Vierge :

  1. récitation quotidienne du chapelet pour obtenir la paix.
  2. sacrifice pour la conversion des pécheurs.
  3. la communion réparatrice des premiers samedis du mois.

 

Il résume le message de Fatima et ce que nous souhaitons aux personnes qui s'inscrivent.

Le Cœur Immaculée de Marie est au centre du logo comme il est au centre du message de Fatima ; il est entouré d’une couronne d’épines qui évoque toutes les offenses des péchés des hommes à l’encontre du Cœur Immaculé de Marie. A l’intérieur de ce cœur sont présents les trois petits bergers de Fatima qui consolent, par leur chapelet et leurs sacrifices, les outrages dont le Cœur Immaculé est victime. Ils sont les modèles dans la réalisation en « chair et en os » de ce que le Ciel attend de nous tous.